En juillet au Majestic et au Métropole » WEIGHTLESS