Archives de la catégorie ‘Marine Protais’

La frite, un symbole des Flandres ?

Les Hauts-de-France sont réputés pour leur météo peu clémente, mais également pour leurs mets locaux. Alléchante et généreuse, la gastronomie des Flandres est une tradition. La frite est devenue un emblème, particulièrement depuis le fameux Bienvenue Chez les Ch’tis. Mais la frite fait-elle toujours saliver ? Qu’est devenue la Friterie Momo ? Immersion dans la Capitale des Flandres.

frite

Crédits photo : Marine Protais

La Friterie Momo, la baraque à frites la plus célèbre de France

A l’origine de la Friterie Momo, qui doit sa renommée au film Bienvenue Chez les Ch’tis, se trouve la friterie Sensas. Située à proximité du parc Jean-Baptiste Lebas -quartier Moulins-, elle est connue des nordistes, mais pas toujours des touristes. En 2008, à l’occasion de la réalisation de son film, Dany Boon se rend chez Sensas. Sylvie, une employée, relate la venue de l’acteur, « il a demandé à mon patron une baraque à frites, une toute simple, et mon patron a rénové celle-ci et Dany Boon a dit ‘’moi je veux celle-ci’’. »

La friterie Momo existe toujours, mais elle est mobile. L’entreprise a, depuis la sortie du film, pris de l’ampleur et s’est développée dans le secteur de l’événementiel : « la Friterie Momo elle bouge, elle fait des événements. On nous appelle pour des matchs de football, des meetings, et même des communions et des mariages ! ». Mais la caravane qui produit ces cornets frits ne couvre pas uniquement des occasions locales. Elle déménage régulièrement, à Paris, mais aussi dans le sud de la France.

Le secret des « meilleures frites au monde », une cuisson au gras de bœuf

Pascal travaille comme employé chez Sensas depuis maintenant cinq mois. Selon lui, le secret du succès de Sensas, c’est son huile. Ici, les frites ne mijotent pas dans de l’huile de palme, mais dans du gras de bœuf, « C’est meilleur, et les frites sont plus croustillantes. C’est une technique du Nord. On dit même qu’on fait les meilleures frites au monde ! ». Mais il n’empêche que, pour cet homme de 55 ans qui s’exerce en cuisine depuis 40 ans, « une fois qu’on travaille dedans, on n’a plus envie d’en manger. »

Entre deux bouchées, un client raconte un souvenir d’enfance : « moi, quand j’étais petit, mon père m’emmenait manger un cornet pendant les matchs de foot. Mais j’en ai tellement mangé, que j’me souviens plus de la première fois ! ».

« Pour peu qu’on fasse aux gens des frites du Nord, ça change tout »

Marie a résidé pendant cinq ans près de Lyon –Rhône-Alpes-. Défendre ce savoir-faire culinaire auprès de ses collègues lyonnais était pour elle un « devoir ». « Pour peu qu’on leur fasse des frites du Nord, ça change tout ! ». Cette banquière de 38 ans en est une adepte. Elle en mange au moins une fois par semaine. « Quand je pense au Nord, je pense à la bouffe, à la frite. C’est une fierté ! ».

Alors, si vous n’avez encore jamais croisé la Friterie Momo, pas de panique. Il se peut que vous l’aperceviez de façon impromptue aux abords d’un stade de football, ou lors d’un mariage ! Toujours est-il qu’il y aura, probablement, toujours une friterie dans les alentours. Un attribut du Nord dont ses habitants sont fiers et qui n’est visiblement pas près de disparaître.

@ Marine

« Résiste », la comédie musicale en tournée à Lille

Après plus d’un an de tournée dans toute la France, la troupe de la comédie musicale « Résiste » se produit du 21 au 23 décembre 2016 au Zénith Arena de Lille. L’occasion de (re)découvrir les classiques du duo France Gall-Michel Berger .

 resiste-1

Crédits : youtube.com

L’histoire contée de Maggie…

Une troupe de danseurs, chanteurs, comédiens racontent l’histoire de Magie. C’est sur écran géant que France Gall, en grand-mère, raconte à sa petite-fille une période importante de la vie de Maggie. Cette jeune fille travaille au Lola’s, une discothèque parisienne, en famille. Elle a pour patron son propre père, et pour collègues sa sœur Mandoline et leur ami d’enfance Tenesse. Alors que le club est en faillite, Mathias vient d’être embauché en tant que pianiste. Pour sauver l’entreprise familiale, Maggie fait appel à l’une de ses amies, Angelina, dont le père est banquier.

Entourée de sa famille et de ses amis, la belle Maggie rêve à présent de trouver l’amour. Mais un drame va bouleverser leur vie…

…autour des plus grands tubes de France Gall et Michel Berger

La troupe se produit autour des hits les plus célèbres des mythiques France Gall et Michel Berger. Au cours de plus de deux heures et demies de spectacle, les chanteurs animent la foule avec Ella, Elle L’a, La Groupie du Pianiste, Débranche, ou encore Il jouait du Piano debout… Mais cette comédie musicale n’aurait probablement pas connu un tel succès sans une surprise de taille. Parmi la trentaine de tubes chantés s’est glissé un titre inédit, une chanson encore jamais révélée au grand public.

Aperçu de la comédie musicale avec le clip officiel : https://www.youtube.com/watch?v=H_MmyypRVdI

L’occasion de faire découvrir une légende française

resiste-2

Crédits : Marine Protais

Un public hétérogène est venu assister au spectacle. Des couples, mais également des familles. L’occasion pour les plus âgés de faire découvrir – ou redécouvrir – aux plus jeunes les titres de France Gall. Les grands tubes semblent étonnement connus de tous. Dès les premières notes de Ella, Elle L’a ou de Si Maman Si, le public se rue sur le devant de la scène. Le public n’est alors autre que la foule venue au Lola’s pour la soirée organisée le soir de l’éclipse, fameux soir où leur vie va changer.

Un public conquis, des professionnels performants, des musiciens hors pair, et des danses créées spécialement par la chorégraphe de Christine and the Queens, Marion Motin. L’occasion de passer une belle soirée en famille ou entre amis. Cette comédie musicale permet également de découvrir de jeunes talents, parmi lesquelles Fanny Delaigue dans le rôle principal de Maggie Bouvier et Gwendal Marimoutou, découvert en 2014 dans la troisième saison de The Voice, dans le rôle de Tennesse.

Jeunes ou moins jeunes, impossible de ne pas chanter Résiste à tue-tête à la sortie !

@ Marine Protais

Souffle de vie, rétrospective de la vie artistique du sculpteur douaisien Norbert Tréca

Depuis hier, samedi 15 octobre, et jusque dimanche prochain, une centaine d’œuvres du sculpteur Norbert Tréca sont exposées aux Salles d’Anchin à Douai. Une exposition riche et un bel hommage rendu au célèbre artiste douaisien, décédé en 2015.

1

L’exposition, organisée par les enfants de l’artiste, a débuté avec un vernissage samedi à 18h. Pour l’occasion, Frédéric, Pierre-Antoine, Nicolas, Gilles et Sophie, les enfants Tréca, ont ouvert le bal en faisant, chacun leur tour, un discours. De nombreux Douaisiens, proches (enfants et petits-enfants), élus locaux et même d’anciens élèves étaient présents. L’ancien maire de Douai, Jacques Vernier, évoque un « géant ». L’actuel maire douaisien, Frédéric Chéreau, lui, le félicite pour ses 58 années d’enseignement au sein de l’Ecole des Arts de Douai, « Norbert Tréca est un peu inclassable. Il n’appartient à aucune école, il est son école à lui tout seul ».

Ses enfants, eux, parlent d’un « artiste attachant » et de la « satisfaction dans la famille de voir enfin récompensé son travail ».

« L’art, c’est rester soi-même », N. Tréca

2Norbert Tréca est né le 1er août 1928, dans une famille de notables douaisiens, notaires de père en fils. Il quitte le lycée à l’âge de 17 ans, en 1946, pour se consacrer à l’art. Ses parents le laisse suivre la voie qu’il a choisie. La même année il intègre les Beaux-Arts de Douai, où il apprend les bases du dessin et du modelage, avant de débuter le dessin sur modèle vivant.

Norbert Tréca n’a jamais quitté cette école, où il enseignera dès sa sortie, en 1949 et ce jusque 2007. Une belle carrière d’enseignement longue de 58 ans. Norbert Tréca racontait : « Un jour, une élève de 20 ans m’a dit ‘’Monsieur, ma grand-mère vous a eu comme professeur’’. Ça m’a fichu un coup ! »

Les femmes ont été son inspiration principale. Mais son travail n’aurait pu aboutir sans l’indéniable soutien de sa femme, Colette, malheureusement décédée six mois avant lui.

Rétrospective de sa vie

3A l’entrée du bâtiment, deux œuvres s’imposent. La première est le duplicata de la célèbre statue installée depuis de nombreuses années sur la Place d’Armes de Douai. L’ancien maire raconte qu’il s’est battu, lors de la rénovation de la place, pour que cette statue reste, « pour garder le souvenir de Norbert ». La seconde, un portrait de l’artiste lui-même.

L’exposition dévoile plus d’une centaine d’œuvres, parmi lesquelles des statues en bronze, des dessins, des portraits. Plus surprenant, des cendriers –fabriqués à une période de sa vie où l’artiste faillit se tourner vers l’industrie-. Une exposition qui, selon le maire de Douai, reflète « la variété de ses goûts et de ses talents ».

En tant qu’enfants d’artiste, la fratrie se souvient des heures passées par leur père dans son atelier. Cet homme, qui tenait à faire partager sa passion, « n’imposait jamais sa vie artistique dans la vie familiale », raconte son fils Nicolas. Sa fille Sophie raconte qu’il ne sortait jamais sans son crayon, qu’il rangeait avec précaution dans son portefeuille.

Frédéric, l’aîné des cinq enfants, a tenu à remercier l’ensemble des personnes qui ont contribué à ce qui est aujourd’hui l’exposition « Souffle de vie ».

Anne-Marie, amie de Norbert et Colette, et ancienne directrice de l’Ecole des Arts de Douai, évoque la « rigueur et l’élégance » dont faisait preuve l’artiste. Elle explique également qu’à travers ses œuvres, « Norbert rend hommage aux femmes ».

Les œuvres seront donc exposées jusqu’au dimanche 23 octobre prochain. La plupart d’entre elles sont en vente. Un bel hommage donc, pour un grand artiste, qui faisait, fait et fera le bonheur de ses admirateurs, l’honneur de ses élèves, et la fierté de ses proches.

@ Marine Protais

Nuit Blanche : Paris mis en Seine

La Nuit Blanche a lieu une fois par an dans la capitale.  La quinzième édition s’est déroulée dans la nuit du samedi 1er au dimanche 2 octobre 2016. Retour sur la soirée la plus attendue des noctambules parisiens.

Spectacle son et lumière sera projeté sur la façade de la Conciergerie. Crédits : Direct Matin

Manifestation artistique, la Nuit Blanche se déroule une fois par an et dure toute une nuit. Pour l’occasion, certains musées et autres espaces publics ou privés sont ouverts et gratuits toute la nuit. Le principe de la Nuit Blanche existe depuis plusieurs années dans certains pays nordiques, mais aussi à Rome, Toronto, Bruxelles… Paris est la seule ville française à avoir mis en place ce concept, depuis 2002.

A l’occasion de ce rendez-vous dédié à l’art contemporain, les Quais de Seine ont été mis à l’honneur. Cette année, la mairie de Paris a choisi le thème de l’amour. Anne Hidalgo –la maire de Paris- avait pour objectif d’inciter les Parisiens et Franciliens à se « réapproprier le fleuve et ses berges ». Des « batobus » -navettes fluviales- ont été mises à disposition des visiteurs, gratuitement.

Au programme, une promenade d’environ trois heures, des spectacles de son et lumière, ou encore un concert sur le Pont des Invalides.

Dès 19 heures, les visiteurs étaient invités à suivre les pas de Poliphile, héros d’un conte de la Renaissance qui part à la poursuite d’une nymphe, Polia –dont il est tombé amoureux dans un rêve-. L’histoire s’est achevée au Petit Palais où les danseuses du Crazy Horse ont interprété le rôle des nymphes, lors un ballet somptueux.

A partir de 23h, sur l’île Saint-Germain, le show du DJ électro Thylacine a accueilli les plus Parisiens les plus fêtards. De nombreux autres artistes étaient présents dans plus de 120 lieux de la capitale.

Pour l’occasion, certaines lignes de métro ont circulé jusque deux heures du matin, certaines stations sont mêmes restées ouvertes toute la nuit.

@ Marine Protais

Francofolies 2016 : quand la musique s’empare de La Rochelle

1

Les Francofolies sont un festival de musique crée en 1985. Chaque année il accueille des milliers de personnes au cœur du port de La Rochelle, en Charente-Maritime –désormais région Nouvelle-Aquitaine-.

4 jours de (franco) folie

2

Cette année les Franco se sont déroulées du 13 au 17 juillet 2016. Au programme, plus de 80 artistes internationaux, des centaines de musiciens et des milliers de spectateurs venus assister au live de leurs groupes préférés. Parmi eux, des rappeurs comme Nekfeu, Big Flo & Oli ou encore Youssoupha qui a notamment reçu carte blanche pour sa prestation. Mais aussi d’autres chanteurs francophones comme le célèbre Mika ou la jeune Louane.

La soirée pop rock du 16 juillet

Le samedi soir est le jour qui a accueilli le plus de spectateurs. A l’affiche : le groupe belge Balthazar, Parov Stelar, Lilly Wood & the Prick et les célèbres Caravan Palace. J’ai moi-même eu la chance d’être assise dans les gradins !

Une jolie découverte avec Balthazar, groupe de rock dont les chansons sont en anglais. Une belle énergie à dépenser et un public conquis.

Une agréable surprise de la part de Caravan Palace ! Une chanteuse épatante : non seulement sa voix a résonné dans tout le port, mais elle a également dévoilé ses talents de danseuse de rock acrobatique. Un véritable show, sans doute un peu court au goût de leurs fans.

Cependant, une légère déception avec Lilly Wood & the Prick. La chanteuse –cachée par sa capuche durant une longue partie du concert- était beaucoup moins en interaction avec le public. Le groupe n’a donc pas eu la chance de voir le public faire une standing ovation, comme les artistes de Caravan Palace.

Quant à Parov Stelar, le groupe était à la hauteur des espérances du public. C’est un pari réussi pour le dernier groupe à se produire ce soir-là, avec une grande admiration pour ses exceptionnels musiciens !

Le village des Franco

Une fois passées les portes du festival se dévoile un village miniature au sein même du port qui accueille plus de 9 millions de visiteurs chaque année. Sur place, plusieurs scènes pour accueillir les artistes, des stands de boisson et de nourriture, et même des employés qui se promènent entre les passants avec leur fut de bière sur le dos pour désaltérer ces fêtards.

Néanmoins si vous n’avez pas eu l’occasion de participer au concert, il était possible de l’entendre de l’extérieur, de l’autre côté du port. Même s’il n’y a que le son et non l’image, une couverture posée sur l’herbe et un ciel étoilé peuvent (presque) entièrement vous combler !

Enfin, des dizaines de stands aux couleurs des Francofolies sont installés sur le port : Food trucks, boutique officiel, vente de CD…

Pour ceux qui n’auraient pas assisté aux concerts, retrouvez toutes les vidéos sur http://www.francofolies.fr/

Alors rendez-vous en juillet 2017 pour la prochaine édition des Francofolies de La Rochelle !

@ Marine

 

Fête de la Musique, qui es-tu ? D’où viens-tu ?

J-7 avant la fête de la musique ! Tout le monde en parle, chacun la célèbre à sa manière, mais qui pourrait expliquer d’où nous vient cette festivité ? Retour sur les origines de la Fête de la Musique.

fete musique

Une date : le 21 juin 1982

En 1976, le musicien américain Joel Cohen propose des « Saturnales de la Musique » à la chaîne Radio France Musique pour laquelle il travaille. Ces Saturnales auront lieux les 21 décembre et 21 juin, à l’occasion des deux solstices. L’idée est reprise en 1981 par Maurice Fleuret, Directeur de la Musique et de la Danse.
Mais la Fête de la Musique ne voit réellement le jour que l’année suivante, en 1982, lorsque Jack Lang –alors Ministre de la Culture- lance la première Fête de la Musique, le 21 juin 1982. Depuis cette date, chaque 21 juin est un jour festif où la musique est mise à l’honneur.

fete musique 2

Crédits photo : La Voix du Nord, 21/06/2012

Pourquoi le 21 juin ?

Jour du solstice d’été, le 21 juin est une nuit païenne qui renvoie aux traditionnelles fêtes de la Saint-Jean, aujourd’hui encore célébrées dans certains pays.
Le 21 juin correspond également en France au premier jour de l’été, soit la nuit la plus longue de l’année.

« Faites de la musique, Fête de la Musique »

Cette formule devenue mot d’ordre, n’avait pourtant rien du slogan. En bref, la Fête de la Musique est une mobilisation de musiciens professionnels et amateurs, pratiquant tous les genres musicaux. Aujourd’hui, elle est célébrée dans une centaine de pays, sur les cinq continents. Le principal atout de cette soirée : tous les concerts sont gratuits. Alors n’attendez pas ! Sortez, bougez, dansez, chantez, vibrez au son des instruments qui envahiront les rues de nombreuses villes ce mardi 21 juin 2016 !

Retrouvez le programme des concerts :

@ Marine Protais

Louvre où es-tu ?

Si vous passez devant le musée du Louvre, vous n’y trouverez momentanément pas la célèbre pyramide présente depuis 1989. En réalité, elle est bel et bien présente, mais elle a été dissimulée.

Louvre 1

JR fait disparaitre la Pyramide du Louvre

JR est un artiste de rue, un « street artist », dont l’anonymat a toujours été préservé. Il y a quelques temps celui-ci a exprimé la volonté de changer le regard des gens sur l’art, notamment chez les jeunes. Il souhaite mêler œuvres d’art et réseaux sociaux, tout en privilégiant le lien réel créé. A la demande du musée du Louvre, JR lance son projet : faire disparaitre la pyramide du Louvre. Pour cela, l’artiste a fabriqué un collage bluffant, sur l’une des faces de la pyramide ont été collées des photos en noir et blanc de la façade du Louvre, explications en images :

Le résultat est impressionnant, les passants s’interpellent, et c’est ce que cherchait à provoquer l’artiste. JR souhaite que les gens aient un regard nouveau sur l’art, qu’ils s’interrogent, qu’ils en parlent. L’artiste voulait également que l’angle de vue pour admirer la pyramide soit différent, c’est pour cette raison qu’il a procédé à une anamorphose. Cette anamorphose –dissimulation- devrait perdurer jusqu’au 27 juin.

Un seul angle de vue

Le travail effectué par JR est particulier ; pour pouvoir observer distinctement et correctement ce chef d’œuvre, il faut se placer d’une manière spécifique. En effet, le travail n’est réellement visible qu’à condition de se trouver précisément au bon endroit. Les curieux doivent donc chercher le bon angle pour que la dissimulation soit totale. Dans le cas contraire, un décalage apparait entre la façade reconstituée et la pyramide qui se cache derrière. JR cherche à ce que les gens aient à trouver d’eux-mêmes le bon angle. Une fois l’angle trouvé, les touristes se ruent alors pour prendre une photo puis pour la partager sur les réseaux sociaux : c’est donc un pari réussi pour le street artist !

Pour en savoir un peu plus sur cet artiste anonyme qui révolutionne les grandes villes, voici une interview accordée au Parisien TV : https://www.dailymotion.com/video/x4cewle_l-artiste-jr-rhabille-la-pyramide-du-louvre-et-la-fait-disparaitre_creation

@ Marine Protais

Un soir avec la troupe du Jamel Comedy Club

La troupe du Jamel Comedy Club est actuellement en tournée dans toute la France. Samedi 19 mars 2016, c’est au Casino Barrière de Lille que le show a eu lieu.

JCC1

« Ici c’est le J…CC ! »

Le Casino Barrière de Lille –situé à proximité de la gare Lille Europe- abrite un théâtre. Un théâtre plein, 1200 spectateurs assis sur leur siège prêts à rire et à tout oublier le temps d’une soirée. Le nombre assez réduit de spectateurs permet une ambiance plus chaleureuse, avec l’impression d’être un peu comme à la maison.
La troupe du Jamel Comedy Club (JCC), c’est une sélection d’humoristes parmi des dizaines qui travaillent en collaboration avec le célèbre Jamel Debbouze.
Le spectacle débute, les jets de lumières fusent, la musique est lancée, et c’est parti pour deux heures de bonne humeur.

6 humoristes, 1 spectacle réussi

Sur la scène les humoristes jouent un par un. Parmi eux, Jean-Philippe Visini, que vous avez certainement déjà aperçu lors du Festival du Grand Rire, en première partie d’Anthony Kavanagh à l’Olympia ou encore au Marrakech du Rire. Mais également Farid Chamekh –le pro de l’improvisation-, Foudil Kaibou –dans la pièce « Couscous aux Lardons » ou sur la scène de l’Olympia avec Elie Semoun ou encore Anne Roumanoff-, le charmeur Nick Mukoko –et son célèbre moonwalk-. Mais la scène du JCC n’est pas réservée aux hommes, il y a avait également la belle Fadily Camara, que vous avez surement déjà vue sur la scène du Marrakech du Rire.
Et bien sûr, le grand maitre de cérémonie, Alban Ivanov !

Le JCC, une famille

Le Jamel Comedy Club, c’est deux heures de plaisir. Un humour qui convient aux petits comme aux grands, l’occasion de passer un bon moment entre amis, en couple ou en famille.
Les blagues s’enchainent et les rires fusent. Au bout de deux heures et des centaines d’éclats de rire, le rideau se ferme, « trop bien, mais trop court », c’est l’impression d’un grand nombre de personnes venues assister au spectacle. Un sentiment de trop peu, que les humoristes ont cependant bien réussi à combler ; après le show, tous les comiques nous ont donné rendez-vous à l’accueil pour une séance de dédicaces et photos, l’occasion de connaitre un peu plus chaque humoriste, de passer derrière le rideau. Résultat pour nous, une photo avec le grand Alban Ivanov et des souvenirs plein la tête !

JCC2

La troupe est en tournée dans plusieurs villes de France, pour plus d’informations rendez-vous sur la page Facebook officielle de la troupe.

Tarifs : 23€ à 35€/personne.

@ Marine Protais

« Aux Moules », la fin d’une enseigne emblématique

moules1Le célèbre restaurant Aux Moules, situé au cœur du centre-ville de Lille, a fermé ses portes ce mercredi 24 février 2016.

Nordiste depuis toujours ou Lillois depuis peu, vous être forcément déjà passé à côté de cet emblème. Chaque année, au moment de la Braderie de Lille, c’est le même rituel : le concours du plus gros tas de moules. C’est d’ailleurs Aux Moules qui en avait eu l’idée et qui était le premier à obtenir l’autorisation de jeter ses coquilles dans la rue. Tous les ans, des centaines de coquilles vides s’entassaient devant le restaurant situé dans la rue de Béthune.

Un dernier service

Le restaurant avait distribué un petit texte à tous ses clients présents dimanche soir dernier confirmant la nouvelle ; Aux Moules ne verra pas la Braderie 2016.
C’est le cœur rempli d’émotions que le personnel a effectué son dernier service mercredi soir.

moulesAu revoir les moules-frites, bonjour la mode

La propriétaire, Michèle Courtois, âgée de 78 ans, a bel et bien décidé de prendre sa retraite. L’institution créée en 1930 n’a visiblement pas trouvé d’acheteur. Le restaurant est donc amené à disparaître, et sera remplacé par deux enseignes de prêt-à-porter masculin : Brice et Bizzbee, dont l’actionnaire principal est l’association familiale Mulliez. Les deux magasins appartiennent au groupe Happychic -qui détient notamment Jules-.

De nombreux Lillois, affectés par la mauvaise nouvelle, se sont même rendus devant l’entrée du restaurant pour photographier une dernière fois la devanture de ce symbole installé depuis plus de 85 ans.

Après la fermeture de L’Huitrière l’an dernier, c’est une seconde grande institution qui disparaît. La capitale des Flandres serait-elle en train de se métamorphoser ?

@ Marine

L’Enduropale de 2014

L’Enduropale est née en 1975 sous le nom d’Enduro. Il s’agit d’une course motocycliste qui se déroule chaque année sur la Côte d’Opale, sur les plages du Pas-de-Calais et principalement sur les plages du Touquet-Paris-Plage, de Cucq (Stella-Plage) et de Merlimont. Elle est aujourd’hui devenue la plus grande course d’enduro d’Europe.

Le changement de nom s’est produit en 2005, suite à un mouvement de contestation écologique. Les militants de ce dernier ont cherché à faire interdire l’épreuve compte tenu des dégradations faites aux dunes et de la quantité d’ordures abandonnées par le public. Les organisateur ont finalement réussi à concilier les différents points de vue et ont modifié l’organisation de la course, qui se nomme aujourd’hui Enduropale. Celle-ci ne présente plus qu’un parcours d’une quinzaine de kilomètres uniquement sur la plage dans un souci de préservation de l’espace dunaire naturel du Touquet, et ne se déroule plus qu’en une seule manche.

Le rendez-vous annuel a cette année eu lieu le week-end dernier, soit ces Samedi et Dimanche 8 et 9 Février 2014.

Près de 200 000 spectateurs et 2 000 pilotes représentant 15 nations étaient attendus pour cette 9ème édition de l’Enduropale, qui débutait Samedi matin et qui était précédée la veille par le Quaduropale –épreuve de quad, l’une des plus importantes de ce type au monde-.

L’événement de ce week-end a officiellement débuté Samedi dans la matinée par une course crée en 2013 et réservée aux 13-17 ans. C’est donc l’Enduropale Jeunes et le Quaduro, qui ont donné le top départ d’un week-end au cours duquel plus de huit heures de course étaient proposées.

Oscars 2014 : La dentelle de Caudry sous les projecteurs

Le célèbre film « Gatsby le Magnifique » sorti en 2013 s’est vu remettre l’Oscar du meilleur costume lors de la 86ème cérémonie des Oscars qui a eu lieu à Los Angeles le 2 mars dernier.

Un honneur pour les artisans du Nord de la France puisque l’ensemble des robes portées par Carey Mulligan, héroine de « The Great Gatsby », ont été confectionnées grâce aux dentelles de Caudry, ville considérée comme la capitale mondiale de la dentelle de Calais haut de gamme.

La costumière Australienne Catherine Martin a en effet utilisé 1 5000 mètres de dentelle, produite par l’entreprise « SOLSTISS ». La statuette reçue pour les costumes est donc perçue un peu comme la leur.

Le directeur commercial de la société, Hervé Protais, a par ailleurs répondu aux interviews de nombreux journalistes au cours de ces derniers jours, affirmant que l’oscar reçu la semaine dernière était une réelle fierté pour les 200 employés de l’entreprise.

« Les dentelles LEAVERS caudrésiennes sont réputées pour être les plus belles au monde », indique Hervé Protais. Mais ce n’est pas la première fois que l’on fait appel au savoir-faire de SOLSTISS, savoir-faire de renommée internationale. Une importante commande avait été faite pour la création de la robe de mariée de Kate Middleton pour son mariage avec le Prince en mai 2011, ainsi

Parmi les 200 œuvres confectionnées grâce au travail des ouvriers de Caudry, une douzaine seront exposées au musée de la dentelle Caudrésien du 14 mars jusqu’au 31 août 2014, prix de l’entrée : 3€.

Les robes seront ensuite envoyées à Tokyo, Shanghai ou encore New York avant d’être récupérées par la Warner.

Un film oscarisé, une belle récompense pour les dentelliers du Nord.

La mode à l’honneur

MARCHE DES MODESCes samedi 7 et dimanche 8 Décembre 2013, le Marché des Modes a rouvert ses portes pour une 23ème édition. Comme chaque année et à raison de deux fois par an –un second Marché des Modes a lieu au Printemps- le célèbre label de Maisons de Mode s’est installé de façon éphémère dans la ville de Roubaix.

Une fois de plus, ce sont plus de 300 créateurs Français et Belges qui ont candidaté dans le but d’obtenir un stand durant plus de 48h au Marché des Modes de Lille-Roubaix. Seul un tiers d’entre eux a été retenu.

L’an passé environ 15 000 personnes se sont rendues sur les lieux et cette année encore l’on en attendait pas moins. Entre braderie de l’art et mode, les styles divers et variés ont su conquérir le cœur de ces nombreux visiteurs.

Une centaine de jeunes créateurs dont Sarah Sumfleth ou encore La Garçonnière se sont donc installés ce vendredi 16h jusqu’au dimanche 19h, pour le plaisir de tous. A la recherche de cadeaux de Noël originaux ou simple envie de se faire plaisir, la diversité des produits mis en vente sur ce marché peu ordinaire a su combler les attentes de chacun.

L’événement n’était en revanche pas uniquement destiné à un but lucratif pour les jeunes créateurs issus de toute la France. En effet, l’enseigne Maisons de Mode en partenariat avec le magasin Le Printemps, Lille Solidaire et la Fondation de Lille, a lancé une grande collecte de vêtements de fêtes. Jusqu’au 12 Décembre, les habitants peuvent venir déposer robes de soirée ou encore costumes chics en parfait état. L’objectif est de mettre en place dans les jours à venir une boutique éphémère à destination de personnes en grande difficulté qui participent aux réveillons solidaires des 24 et 31 Décembre prochains. L’opération « La mode a du cœur » espérait recueillir une centaine de jolis vêtements le week-end dernier à l’occasion du Marché des Modes.

Bien plus qu’un événement stylistique, la solidarité était la bienvenue en ce premier week-end de Décembre. Alors habitants et habitantes du Nord et du Pas-de-Calais, n’hésitez pas à soutenir les associations Lilloises en venant déposer vos anciens habits de soirée au Jardin des Modes de Lille Sud !

@ Marine

La boxe, un sport qui vous met KO. Zoom sur le Boxing Club des Flandres

Besoin de se défouler en pleine période d’examens ? Stress à évacuer ? Energie à dépenser ? Le Lille Métropole Boxing Club des Flandres vous accueille sur le ring. Le Lille Boxing Club des Flandres est une association sportive qui propose des cours mais également des équipements sportifs permettant de s’entrainer seul.

Petite histoire de la boxe

La boxe anglaise, apparue au XVIIIe siècle, vient du pugilat. Il s’agit d’un sport de combat pratiqué dans l’Antiquité. À l’origine, on opposait deux adversaires qui devaient combattre à coups de poings.
Les Romains ont fait évoluer les techniques d’entrainement de cette discipline notamment avec l’invention du sac de sable et l’amélioration de l’art de l’esquive.
La boxe amateur a quant à elle fait son entrée aux Jeux Olympiques en 1904. Les premiers championnats d’Europe amateur ont eu lieu à Paris en 1924, et les premiers championnats du monde, à la Havane, en 1974.

Finales du championnat d’Ile-de-France de boxe anglaise amateur, 2009

Finales du championnat d’Ile-de-France de boxe anglaise amateur, 2009

Coup de gong, naissance du Boxing Club

Le Boxing Club des Flandres a vu le jour en 1933, il se situe rue de Wazemmes –à proximité du Métro Bowling de Lille-. Le Club accueille alors ses premiers boxeurs. Plus de 80 ans plus tard, le centre de formation n’a pas baissé sa garde. Il est aujourd’hui devenu LA référence régionale en matière de boxe anglaise.
« Ce sport doit avant tout être un plaisir, même si l’on est là pour gagner », indique Amine, ancien boxeur professionnel. Amine est aujourd’hui entraineur au Club. Il a été champion d’Afrique et Médaille d’Or de la Francophonie.
Le Club compte aujourd’hui six entraineurs et plus de 150 adhérents, parmi lesquels de nombreux champions et professionnels.

Un univers largement ouvert aux femmes

Non, la boxe n’est pas un sport de brutes enragées qui n’ont pour seul objectif que de défigurer leur adversaire. Non, la boxe n’est pas non plus un sport réservé aux hommes.
Et justement, le Boxing Club a ouvert en 2005 ses portes aux jeunes femmes. Aujourd’hui, de nombreuses jeunes filles sont entrées en piste. Parmi les licenciées du centre de formation, Manon Chaabi, Vice-Championne de France 2006. Une preuve que la boxe anglaise est une discipline ouverte aux femmes.

A savoir

Le Boxing Club des Flandres propose des cours pour amateurs, professionnels, ou en loisir les lundi, mercredi et vendredi de 18h30 à 20h30. La boxe exclusivement féminine a lieu les samedi et dimanche de 10h à 12h.
Compter 120€ pour l’abonnement annuel, un bon compromis pour les étudiants entre petit budget et exercice physique !

Pour plus de renseignements, rendez-vous sur www.lilleboxingclub.com ou par mail à l’adresse suivante : lilleboxingclub.flandres@gmail.com
Adresse : 37 rue de Wazemmes, 59000 Lille

@Marine

Marine nous rejoint sur le Blog

Marine Protais vient nous rejoindre sur le blog, c’est la plus jeune de l’équipe, elle nous offre ses premiers articles. N’hésitez pas à aller la découvrir dans la rubrique Contributeurs.

MARINE PROTAIS

%d blogueurs aiment cette page :